le dessin final
Débutant

Comment dessiner un visage en moins de 10 mn ?

Non ! Le dessin de portrait n’est pas un don du ciel ni un art réservé aux pros ! Comme toute chose, c’est une technique qui s’apprend avec du temps et de la pratique, même si réaliser des portraits ultra réalistes reste un véritable challenge !

Il existe cependant quantité de méthodes accessibles à tous pour apprendre à dessiner un visage aux bonnes proportions, en voici une pour apprendre les bases du croquis visage que j’utilise souvent : la méthode que j’ai appelée « IRONMAN »(du nom du héros Marvel !) tant le croquis de départ évoque un robot !

Plutôt qu’un énième cours d’anatomie, j’ai préféré utiliser une méthode moins classique mais à mon sens plus abordable et très efficace pour débuter le dessin de portrait.

En effet, je n’ai pas appris à dessiner de manière classique, mon parcours d’autodidacte m’a demandé de développer d’autres méthodes et d’autres manière d’apprendre : ma stratégie d’apprentissage, c’est de me servir de formes simples et de les complexifier petit à petit pour fractionner les difficultés et avancer pas à pas.

Au début, acquérir la technique nécessaire à tout dessinateur est difficile ! Il faut donc procéder par étapes afin de progresser sans se décourager. Il faut aussi vaincre des blocages propres à chacun, à l’idée qu’il se fait de ses propres capacités à dessiner.

Bien sûr, je ne vais pas vous mentir ! Il faudra du temps et du travail pour finir portraitiste sur la place du tertre à Montmartre ! Mais avec la méthode Ironman, votre premier croquis à visage humain ne vous prendra pas plus de 10 mn !

Les bases du visage humain

Un visage humain obéit à des règles de proportions qui varient en fonction de l’ethnie, du sexe et de l’âge.

Un homme a des traits différents de ceux d’une femme, un visage d’enfant n’a pas les mêmes proportions qu’un visage adulte et le visage va aussi s’allonger avec l’âge, modifiant les distances entre les éléments principaux de ce dernier !

Un visage de face, de profil ou avec une vue de 3/4 va lui-aussi entraîner une variation de ces proportions à cause des lois physique comme celle de la perspective !

En jouant avec ces repères, en étirant ou en contractant son dessin, on peut ainsi modifier l’aspect du modèle, passer du visage d’un homme à celui d’un enfant, d’une femme à un homme, le vieillir ou le rajeunir, etc.

Le but de la méthode Ironman est de saisir, par des croquis rapides, » l’essence » du visage humain, ses principales caractéristiques pour obtenir une ressemblance, une cohérence qui va permettre plus tard, d’aller vers le dessin réaliste et le portrait à proprement parler.

Dans cet article, afin de ne pas compliquer les choses, j’ai choisi de commencer par un visage féminin vu de face puis nous verrons dans les articles suivants comment complexifier son croquis pour en faire abolument tout ce que l’on veut !!!

Alors ? Comment fait on ?

Rien de plus simple !

Votre matériel :

  • un crayon HB
  • une feuille de papier blanche
  • une gomme plastique type écolier

Pour commencer, je dessine à main levée un rond, le plus rond possible. Pour cela, je ne force pas ma main, je n’appuie pas sur mon crayon, je garde un tracé fluide et je forme tout doucement un cercle sans appuyer pour dessiner les contours d’une sphère la plus parfaite possible !

La base : un premier cercle

Ensuite, toujours sans contraindre mon tracé, sans rechercher le trait parfait et unique, j’esquisse le bas du visage en dessinant l’équivalent d’un pot de fleurs en dessous de ma boule ! Genre cornet de glace, le bout pointu en moins !

Le « cornet »

Voilà ! Pas plus compliqué que ça ! Le contour du visage est posé en 2 traits !

Bon, à ce stade, il faut me croire sur parole puisque la ressemblance avec un visage humain n’est pas tout à fait évidente !

On va maintenant se pencher sur les détails qui n’en sont pas d’ailleurs !

Dessiner la structure du visage

Sur ce croquis rapide et très simple, il faut maintenant déterminer l’emplacement des yeux, du nez et de la bouche sur un visage de face : ce sont les lignes de proportions !

Les yeux : On se sert du repère de jonction entre la sphère et le « pot » pour trouver la ligne des yeux que l’on désigne par un trait horizontal, normalement il divise notre dessin en deux parties égales.

Le nez : le bas de notre sphère nous indique l’emplacement du nez,

La bouche : et on termine en marquant l’emplacement de la bouche qui se situe au milieu de la zone du bas, entre la ligne du nez et celle du fond du cornet de glace !

Les repères

horizontaux

Bien entendu, tout visage est symétrique alors on partage notre figure en deux parties égales, afin de contrôler cet équilibre des proportions avec un trait bien vertical. Toujours sans appuyer, puisque ces lignes ne sont que des repères destinés à être effacés !

La ligne de

symétrie

Les repères sont là, reste à dessiner les principaux éléments du visage : les yeux, le nez et la bouche !

Dessiner les éléments de base du visage

Nos lignes sont là pour nous aider à placer ces éléments à la bonne place : reste à les dessiner à leur tour !!!

Les yeux : sur la ligne du haut, je trace un triangle au-dessus et un autre au-dessous afin de former un losange. Le triangle du haut représente la paupière supérieure, celui du bas la paupière inférieure. On hachure l’intérieur du losange qui marque la cavité orbitale où va se loger les yeux à proprement parler ! Toujours pareil, on garde une pression faible sur le crayon et on dessine les formes avec légèreté !

Les yeux et

le nez

Le nez : on dessine un long triangle qui part de la ligne des yeux et se termine sur le trait du nez, puis on trace un petit triangle en dessous, qui va marquer l’ombre projetée du nez.

La bouche

La bouche : sur cette dernière ligne de proportion, on reproduit la même figure que celle des yeux, un losange un peu plus allongé qui marque la lèvre supérieure et inférieure.

Et voilà ! Roulement de tambour !!! On a terminé ! Les traits principaux du visage sont posés !

Comment progresser vers plus de réalisme ?

Cette méthode à la fois simple et rapide permet de nous entraîner de manière extrêmement efficace au dessin de portrait, sans trop de contrainte de temps ou d’effort ! Trouver 10 mn dans une journée est facile et accessible à tous !

Le but est de reproduire de nombreuses fois ce croquis de base du visage, encore et encore, pour perfectionner la maitrise de la main et exercer son oeil : n’oubliez pas que la répétition est la condition essentielle et indispensable de l’apprentissage ! Petit à petit, cet exercice de dessin « à la serpe », très caricatural va vous apporter les bases et vous permettre de complexifier votre dessin, de faire parler votre sensibilité au-delà de la technique !

La dernière étape est donc celle des finitions : d’un léger coup de gomme passée à plat (pour éviter d’appuyer trop fort et de tout effacer) on va atténuer les traits de notre « ironman » et sur ces repères subtils, on va dessiner de manière plus réaliste, les yeux, le nez et la bouche.

On va se servir de nos lignes de repère pour commencer à redessiner de manière plus réaliste les yeux (cliquez ici pour voir mon tuto sur les yeux réalistes) en adoucissant les losanges de départ et en traçant les sourcils au-dessus :

On redessine

les yeux

De la même manière, on va poursuivre l’évolution de notre croquis en s’occupant du nez (cliquez ici pour lire mon tuto sur le dessin du nez) et de la bouche (cliquez ici pour celui sur la bouche).

On ombre légèrement l’espace entre les sourcils et les yeux pour restituer la profondeur du regard. Le petit triangle en-dessous du nez va nous servir à positionner l’ombre projetée du nez et la bouche est mise en volume en augmentant la pression exercée par notre crayon :

Le nez et la bouche

On va vraiment ouvrir le regard en dessinant les iris, les pupilles et le reflet de lumière ainsi que les cils sur les deux paupières :

Finition des yeux

La bouche elle aussi va être ombrée par des traits dessinés de haut en bas (voir tuto) respectant ainsi l’aspect naturel des plis de la lèvre et en commençant par la lèvre supérieure, toujours plus foncée que celle du bas :

Et du reste…

En quelques traits rapides de mon crayon HB, je donne enfin à mon dessin un visage réellement féminin : j’esquisse en quelques lignes la chevelure autour du visage, je redessine l’ovale du visage et en moins de 10 mn le visage est achevé !

Le croquis final !

Bien sûr, au cours d’articles à venir, je vais complexifier cet exercice de départ afin de dessiner notre Ironman sous tous les angles, vu d’en-haut, de profil et de 3/4, afin de comprendre par la pratique, comment dessiner de manière juste et proportionnée, le visage humain.

Et si la méthode ne change pas, je vous montrerai dans plusieurs articles à venir, comment la faire évoluer pour dessiner un homme, un enfant, un vieillard, etc.

Vous trouverez en détail les techniques évoquées dans mes articles précédents pour dessiner les éléments du visage :

En attendant, surtout dessinez et n’ayez pas peur de rater votre dessin, de mettre plus de temps ou de le recommencer encore et encore. C’est en forgeant que l’on devient forgeron et c’est en dessinant que l’on devient … dessinateur !!!

A bientôt ! N’hésitez pas à mettre en commentaires ce que vous avez pensé de cet exercice et si cela vous a aidé !

Partager l'article :

2 commentaires

    • Sophie Meyer

      Merci Isabelle !
      Il faut faire et peut être re-faire si nécessaire pour y arriver ! N’hésitez pas à dessiner rapidement, de manière imparfaite au début pour « choper » le truc, ne cherchez pas à mettre beaucoup de détails et concentrez vous sur les proportions et la vue d’ensemble, le reste va venir avec le temps !
      Envoyez moi vos dessins si vos le souhaitez, je pourrais peut-être vous aider : meyersophiedessin@gmail.com
      A bientôt et bon dessin !

Répondre à Sophie Meyer Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement mon "Petit guide des pastellistes débutants"